Tous les articles par Francis

EXPO Grand Poitiers

 

En 2018 découvrez le patrimoine historique de grand Poitiers à travers l’exposition itinérante proposée aux Mairies, Associations et écoles de l’agglomération par  » Sortir des ornières de l’histoire »

40 tableaux en format 30 x 42cm mettant en scène le patrimoine exceptionnel et trop souvent méconnu des 40 communes de grand Poitiers.

 

Envie d’en savoir +

Nous contacter avec le formulaire ci-dessous

Croutelle (Mairie et Eglise)

Béruges (Abbaye du Pin)

Rouillé (Eglise)

Bonnes (Chateau de Touffou)

Lusignan (La Fée Mélusine)

Dissay (Chateau)

Biard (Monument des fusillés)

 

Vouneuil sous Biard

 

La Puye (Chapelle Conventuelle)

Poitiers (Cathédrale St Pierre)

Celle Lévescault

Curzay sur Vonnes (Relais-Chateau)

Jaunay-Marigny (Eglise de St Léger)

Chauvigny (Eglise St Pierre)

St Georges les B. (Chateau de Vayres)

Lavoux

Cloué

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Envoyer

La ligne acadienne

Bien que certaines habitations aient été rénovées avec plus ou moins de succès, la balade le long des constructions de  ‘‘la ligne acadienne’’ vaut néanmoins le détour, ne serait-ce que pour admirer le remarquable travail de conservation réalisé par quelques amoureux du site « podien » en souvenir des conditions qui amenèrent la population locale à accueillir les exilés de Nouvelle France et d’Acadie en 1773.

Sur les 150 fermes initialement prévues pour couvrir les 2600 hectares mis à disposition par les moines fontevristes de la Puye (630 ha), la seigneurie de Monthoiron (400ha), l’abbaye de l’Etoile (70ha) et l’évéché de Poitiers (1500h), 57 seulement seront construites le long d’une « ligne » de 6 kms 1/2 passant par les communes de La Puye, St Pierre de Maillé et Archigny.

Celles et ceux qui choisirent de rester firent souche dans la population locale, permettant ainsi de faire perdurer en terre poitevine le souvenir d’un épisode que les acadiens appellent pudiquement « le grand dérangement ».

à noter l’important travail de mémoire et conservation réalisé par « l’association des cousins accadiens du Poitou » autour des sites de la Ferme-Musée, de l’église de Cenan et de l’Abbaye de l’étoile.

Pour toutes questions sur la ligne accadienne et les animations régulièrement mises en place pour faire découvrir le site au public …..

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Envoyer

choeur d’hommes du haut-poitou

Organisé en parallèle avec le premier salon du livre historique le 28 avril à 20h30 dans le cadre exceptionnel de la Chapelle conventuelle.

                    53 voix réunies autour d’un chef de chœur professionnel et d’un répertoire associant musiques du monde, chants traditionnels, airs d’opéras (Mozart, Berlioz, la Traviatta de Verdi …), chants sacrés, gospels et registre plus contemporain de musiques de films ou comédies musicales (jour le plus long, le pont de la rivière Kwaï, Hello Dolly ….).

                   Concert organisé en prélude à la commémoration des deux siècles d’installation de la Congrégation des Filles de la Croix sur le site historique de la Puye.

réservation au  06.72.74.05.05 (en journée)

de 18h30 à 20h au 05.49.01.21.62

– ou contact en bas de page –

Tarifs : 8 euros sur réservation / tarif plein 10 euros

règlement par chèque à l’ordre de « Sortir des ornières de l’histoire » à envoyé à: Sortir des ornières de l’histoire, Mairie de la Puye (86260). récépissé en retour en mentionnant une adresse mail

Un événement unique dans un décor exceptionnel

 

Envie d’en savoir +

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Envoyer

 

Salon du livre

                         Initialement prévu pour se dérouler dans l’ancien réfectoire fontevriste, et finalement organisé au sein de la salle des fêtes pour des raisons de sécurité liées à la difficulté de canaliser les visiteurs aux abords de l’institution Ste Élisabeth; félicitons nous du choix du Pictavien éditeur (créateur entre autres salons de celui du livre de Chauvigny) de retenir notre commune et son histoire « Presque millénaire » pour l’organisation le 29 avril prochain de la première édition du salon du livre historique de la Puye.

                         Un événement sans équivalent sur le sud Vienne, dont l’ambition se veut à l’instar de son aîné créé depuis quelques années déjà dans le nord du département, d’accueillir plus d’une trentaine d’auteurs ou de maisons d’éditions couvrant un large éventail pouvant aller de l’histoire avec un grand H de l’homme ou de l’humanité, à celle du sport, des médias, de la littérature enfantine, de l’architecture, des religions ou des civilisations (…)

 

Journées du patrimoine 2017

Avec près de 700 édifices publics, privés ou religieux ouverts sur l’ensemble du département, dont une bonne trentaine dans le seul triangle situé entre les sculptures pariétales d’Angle sur anglin, les fresques de l’Abbaye de St Savin et la cité médiévale de Chauvigny, démontrant s’il en était encore besoin l’intérêt de nos concitoyens pour leur patrimoine (…). Notons la belle fréquentation enregistrée, malgré une météo capricieuse, par la 34 ème édition des journées du Patrimoine.

Une réussite à mettre localement au crédit des sœurs et de la congrégation. Lesquelles avec la participation de la Fédération départementale de pêche qui profitait de l’occasion pour présenter les aménagements réalisés autour du grand étang et le projet de labellisation du site, auront su cette année encore mettre en lumière leur patrimoine et permettre aux visiteurs de découvrir l’histoire des 40 communes de l’agglomération urbaine de grand Poitiers.

Eoliennes !!! Valéco au « Forcing »

Suite à la vague d’émotion soulevée face la volonté affichée par la société Valéco de réaliser un projet de 6 puis 9 éoliennes aux portes du village historique de la Puye; au cœur du triangle d’or situé entre la cité médiévale de Chauvigny, l’abbaye de St Savin classée par l’UNESCO  et les sculptures pariétales  d’Angle sur Anglin (…)

saluons pour ce qu’il vaut en terme respect des  institutions, le forcing en cours auprès des municipalités voisines  pour tenter de faire revenir nos élus sur leur vote contre ce projet (rappelons pour mémoire que 16 maires des environs ont envoyés un courrier commun à la préfecture pour s’élever contre le projet de « la Bussière » et que seul les Maires de la Bussière et de Nalliers se sont prononcés pour).

Une attitude à mettre en parallèle avec le rapport transmis il y a déjà quelques mois déjà à la préfecture. Rapport, faisant l’objet de nombreuses contestations, et qui pourrait apparaître sous bien des aspects ……..  « insincère ».

        carte des éoliennes pour la région Nouvelle-Aquitaine (notons que le Dieu Eole aura su préserver le vignoble Bordelais)

Le petit étang … à vau l’eau

Rendu public à la Puye lors de la séance du conseil municipal du 22 novembre 2017, notons que le rapport de l’ARS (Agence régionale de santé) met en avant l’incompatibilité du maintien de la pêche telle que pratiquée sur le petit étang avec le respect des normes sanitaires liée à la présence de cyanobactéries.

Des cyanobactéries dont le taux anormalement élevé ces dernières années aura conduit à la fermeture de la baignade la moitié de la saison, pourrait être aggravé par les activateurs biologiques (appâts …) utilisés par les pêcheurs à l’occasion des nombreux lâchez de truites pratiqués d’avril à juin, juste avant l’ouverture de la saison estivale.

Les solutions préconisées pa l’ARS sont connues, qui bien que n’offrant pas une garantie de résultats à longue échéance, auraient néanmoins l’intérêt de laisser à la commune un peu de temps pour réfléchir à une offre touristique complète entre le Grand et le Petit étang. (Avis à la commission des étangs)

  • Mise à sec du petit étang durant 1 an
  • Curage des vases
  • Création d’une roselière
  • Interdiction des poissons fouisseurs (Carpes* …)
  • Surveillance des eaux en amont et des rejets éventuels

 

(*) Recette de la Carpe Farcie

Les Moulins de la Puye

 Les couleurs de la vie(nne) 2018

                 Alimentés par les aménagements fontevristes de « Préguyon » et de « l’habit », deux moulins se dressaient autrefois sur le territoire de la commune.

                 Répertorié dés le moyen âge (les registres en font en effet état en 1541), le plus ancien d’entre eux toujours visible aujourd’hui en contrebas de la rue  dite du moulin, était équipé de deux meules (l’une dite  » à blanc » pour le froment et l’autre « à brun » pour  l’orge, l’avoine ou le blé noir).

                 Propriété de la Congrégation des Filles de la Croix, il a été transformé en lieu d’accueil et de détente. De retraite et de ressourcement, avec ses chambres, son oratoire, sa cuisine et sa salle à manger commune.

                 Bien que les archives apparaissent plus discrètes à propos du second édifice, communément appelé « Petit Moulin »; son existence est avérée dés 1650 sans qu’il ne puisse être localisé avec certitude. De taille plus modeste que le précédent et ne possédant qu’une meule, il semble avoir été construit à l’emplacement de l’actuel du lavoir aux Dames  ou de celui des Sœurs.

                 Ces deux moulins étaient propriétés du prieuré fontevriste et mis à la disposition de la population.

                 Un troisième moulin, à vent celui-là, se situait au lieu-dit « la vieille Puye ». Son fonctionnement n’étant pas soumis aux mêmes aléas climatiques (notamment aux inondations qui empêchaient le mouvement des roues des deux précédents moulins), il était d’un précieux secours pour l’institution religieuse et les habitants du village.

 

1er Salon du livre historique de la Puye

                         Initialement prévu pour se dérouler dans l’ancien réfectoire fontevriste, et finalement organisé au sein de la salle des fêtes pour des raisons de sécurité liées à la difficulté de canaliser les visiteurs aux abords de l’institution Ste Élisabeth; félicitons nous du choix du Pictavien éditeur (créateur entre autres salons de celui du livre de Chauvigny) de retenir notre commune et son histoire « Presque millénaire » pour l’organisation le 29 avril prochain de la première édition du salon du livre historique de la Puye.

                         Un événement sans équivalent sur le sud Vienne, dont l’ambition se veut à l’instar de son aîné créé depuis quelques années déjà dans le nord du département, d’accueillir plus d’une trentaine d’auteurs ou de maisons d’éditions couvrant un large éventail pouvant aller de l’histoire avec un grand H de l’homme ou de l’humanité, à celle du sport, des médias, de la littérature enfantine, de l’architecture, des religions ou des civilisations (…)

 Concert du Chœur des hommes du haut-Poitou 
  

                    Organisé en parallèle avec le premier salon du livre historique le 28 avril à 20h30 dans le cadre exceptionnel de la Chapelle conventuelle.

                    53 voix réunies depuis 16 ans autour d’un chef de chœur professionnel, et d’un répertoire associant musiques du monde, chants traditionnels, airs d’opéras (Mozart, Berlioz, la Traviatta de Verdi …), chants sacrés, gospels et registre plus contemporain de musiques de films ou comédies musicales (jour le plus long, le pont de la rivière Kwaï, Hello Dolly ….).

réservation au  06 72 74 05 05

Tarifs : 8 euros sur réservation / tarif plein 10 euros

—————————-

Découvrir la Puye

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Envoyer

Angles sur l’anglin

  Programme: Les couleurs de la Vie(nne) 2018
Ancienne place forte posée au carrefour des provinces du Poitou, de Touraine et du Berry,  Angles sur l’anglin comptait au recensement de 2014 un peu plus de 380 habitants.

Située au cœur d’un territoire formant avec St Savin et les fresques de son Abbaye inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, la cité médiévale chauvinoise ou les vestiges de l’ancien Prieuré Fontevriste du XIIe siècle de la Puye, le triangle d’or du tourisme Poitevin ; la commune passe pour être, à juste titre l’un des incontournables du département de la Vienne (86).

 Un site préservé de 1475 hectares régulièrement classé parmi les plus beaux villages de France. Posé sur un écrin de plaines vallonnées, massifs verdoyants et falaises plus ou moins abruptes qui donneront son nom au village (anglar = rocher abrupt) et abritent aujourd’hui encore de nombreux spécimens protégés de chauves souris.

 L’intérêt stratégique du site apparaît au grand jour au début du XIe siècle avec l’édification d’une forteresse dont les ruines offrent aujourd’hui un panorama exceptionnel sur les ruelles étroites et maisons de tuiles plates de la commune.

Libéré par Duguesclin suite à son occupation par les troupes anglaises durant la guerre de cent ans, le village connaitra de nombreux bouleversements au fil des siècles.

Comptant jusqu’à plus de 1700 habitants dans les années 1830 (4 fois plus qu’aujourd’hui) avant d’être frappée de plein fouet par l’épidémie de  phylloxéra qui détruira la majorité des vignobles de la région durant la seconde moitié du XIXe siècle ; la commune devra sa renommée du milieu du XIXe siècle aux années 1960 à la broderie.

Aux « jours d’Angles », une technique de broderie employée sur le linge de maison et les vêtements qui connaîtra son heure de gloire durant l’Entre-deux-guerres avant de devoir faire face à la concurrence industrielle.

A voir :

          Le manoir des Grands Breux, jadis propriété des Du Plessis, présente une architecture de la fin du 15e siècle.

          Le manoir de Chavanne qui possède une tour d’escalier du 15e ou 16e siècle.

          L’église paroissiale Saint-Martin fin du 11e siècle.

          Le château des Certeaux date de la fin du 18e siècle

          Le Roc aux sorciers :*Site préhistorique considéré comme le « Lascaux de la sculpture » mis à jour après la seconde guerre mondiale, formant un ensemble unique en Europe, d’animaux sauvages sculptés dans la pierre (bouquetins, bisons…) au sein d’une fresque datant de – 15.000ans.