Tous les articles par Francis

Actualité – la Puye –

Recensement 2018

Opération recensement « obligatoire » sur la commune de la Puye

du 15/01 au 15/02/2018.

Formulaire à retourner à la Mairie, auprès de l’INSEE ou à remplir sur internet avec le code d’accès transmis par l’Agent recenseur recruté par la commune, Monsieur Bernard Frécon.

Bibliothèque

Avis aux éventuelles personnes intéressées  par la reprise de la bibliothèque suite au départ de Josianne Bruneau après de nombreuses années passées au service de la collectivité.

Faites vous connaître auprès de la Mairie

Le petit étang … à vau l’eau

Rendu public lors de la séance du conseil municipal du 22 novembre 2017, notons que le rapport de l’ARS (Agence régionale de santé) met en avant l’incompatibilité du maintien de la pêche telle que pratiquée sur le petit étang … ( Lire la suite)

1er Salon du livre historique de la Puye

Initialement prévu pour se dérouler dans l’ancien réfectoire fontevriste … (Lire la suite )

Journées du patrimoine

Avec près de 700 édifices publics, privés ou religieux ouverts sur l’ensemble du département, dont une bonne trentaine dans le seul triangle situé entre les sculptures pariétales d’Angle sur anglin, les fresques de l’Abbaye de St Savin et la cité médiévale de Chauvigny … ( Lire la suite )

Pâques avant l’heure

Conjointement organisée par l’association des parents d’élèves de la Puye et le GAP, la chasse aux œufs réservée aux enfants de l’école et/ou de la commune se déroulait cette année Dimanche 9 avril autour du petit étang.

Un étang traditionnellement réservé aux pécheurs en cette période de l’année, dont les berges avaient été sécurisées pour l’occasion afin permettre aux enfants de passer un agréable moment

Parc éolien

Par courrier du 23 mars 2017, suite à votre mobilisation et à l’envoi d’une première vague de plus de 200  signatures contre le projet éolien de la Bussière situé aux portes de la Puye, Mme la Préfète nous fait savoir que ……. (lire la lettre).

Parce qu’il nous faut encore et toujours rester mobilisé contre ce projet,  soutenons la marche organisée par « l’adepa » le 14 mai 2017 à la Bussière (+ d’infos à venir).

Carnaval de l’école

jeudi 23 Mars dés 15h, était organisé le carnaval annuel des enfants de l’école publique de la Puye au sein de l’institution ste Elisabeth.

Un défilé réduit à minima pour cause de mauvais temps, mais vécu par les enfants comme un avant gout du grand rassemblement qui dés le lendemain réunissait plus de 300 élèves des classes maternelles et primaires de Vicq sur Gartempes (organisateur cette année), Saulgé, Persac, Sillard, Queaux, Gouex ou la Puye; et par les pensionnaires de l’institution St Elisabeth (90 lits et 130 salariés), comme un grand moment de rencontres intergénérationnelles.

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Envoyer

Entre le mythe et la réalité

 

La légende veut qu’arrivant de Paizay-le-sec où lui aurait été refusé de quoi étancher sa soif, Martin ait accompli à la Puye l’un de ses tous premiers miracles ; faire jaillir des sources de toutes parts afin de remercier les habitants de leur hospitalité. S’il peut être admis que Martin devenu saint n’eût peut-être pas cautionné l’ensemble des miracles qui lui ont été attribués (…) ; que celui de La Puye ait pu être facilité par la déclivité du sol qui amène naturellement les eaux de Paizay-le-sec vers la commune par le grand étang. Force est de constater que l’histoire de La Puye reste étroitement liée à la présence de ses multiples sources et fontaines aux eaux de qualité comparable à celles de sa toute proche voisine, la station thermale de la Roche Posay.

Mentionnée dés l’an 800 par les moines de l’abbaye de St Cyprien, la fontaine dite de « St Bonifet» en est l’un des plus bel exemple. Elle qui, avant d’être captée sous un dôme supporté par 4 colonnettes aura longtemps été associée, jusqu’à la dévotion, au nom d’un ermite bienfaiteur.

De la légende (…) à le dévotion.

Fils d’un artisan de « pied griffé » -petit hameau des environs d’angles sur anglin-, désireux d’offrir à ses enfants une situation ; Bonifet et son frère Barthoumé auraient reçu de leur père un marteau à lancer le plus loin possible pour fixer le lieu de leur installation. Celui de Barthoumé alla se planter, nous apprend la légende, sur le roc abrupt de Mérigny dans le Berry, tandis que celui de son frère Bonifet se serait logé à la Puye, près de la fontaine qui depuis porterait son nom.

Chacun se voyant attribuer le lopin de terre correspondant et le pouvoir, pour Barthoumé de guérir les coliques rouges ; à Bonifet celui de calmer les fièvres paludéennes et de faire pleuvoir.

Bien que les pèlerinages aient aujourd’hui disparus, notons que l’on on venait encore jusqu’au milieu de XXe siècle prier chaque année à St Bonifet pour implorer la pluie – les fièvres paludéennes ayant disparu depuis belle lurette -. (…) dernier pèlerinage en date, pour tenter de renouer avec la tradition, celui de 1992, année de forte sécheresses.

Autre légende, autre lieu – la pierre aux Fadets –

Bien que n’offrant plus guère de refuge qu’à quelques perdreaux ou lièvres égarés, le site de la Pierre dite aux Fadets, tumulus abritant aujourd’hui encore une chambre sépulcrale, apparaît à son tour sujet à bien des légendes.

L’une d’elle, portée par le témoignage de quelques anciens qui auraient cru il n’y a pas si longtemps encore, avoir entendu les coups de battoirs de laveuses y retentir certaines nuits (…) voudrait qu’une famille de Fadets, petits hêtres espiègles et farceurs bien connus dans le Poitou, ait pu y élire domicile depuis quelques siècles déjà avant d’être contraints à la discrétion suite à la destruction et au pillage de leur habitat.

Toute légende reposant sur un fond de vérité, notons que des trois dolmens répertoriés sur le site depuis la nuit de temps (7.000 ans), seul ne subsiste aujourd’hui que la pierre aux Fadets (…) ; le second appelé « la maison des Fadettes » ayant été détruit par l’Administration des Ponts et Chaussées pour empierrer quelques chemins et le troisième communément appelé « le château », planté au milieu d’un champ labourable, aurait disparut au cour du XXe siècle, après avoir été profané et pillé.

Au ¾ enterré sous un tapis de branchages et de ronces; difficilement accessible le long de l’ancien chemin dit  » de Poitiers « , la Pierre aux Fadets est à ce jour l’un des deux seuls édifices classés monuments historiques sur le territoire de la commune.

 

Calendrier 2018

  Le 28 Avril à 20h30

Concert

du Chœur d’hommes du Haut-Poitou

Grande Chapelle

+ d’infos ici

3 Juin moto-cross
1er Mai

Vide Greniers

    
Le 29 Avril

de 10h à 18h à la salle des Fêtes

Salon du Livre Historique de la Puye

avec le Pictavien éditeur et de nombreux auteurs.

+ d’infos ici

soirées cabaret

20, 26 et 27 octobre

   

 16 Juin

Soirée Moules-Frites

A.P.E

Copains de soleil

8, 9, 14, 15 et 17 décembre

 

La Puye

         

 Programme: Les couleurs de la Vie(nne) 2018
 

Reconnue paroisse dès 1295 avec l’arrivée massive de populations autour de son prieuré, la Puye gagnera peu à peu ses lettres de noblesse. Jusqu’au XVIIIème siècle où un nombre important d’Acadiens poussés par l’exode viendront trouver refuge sur son territoire, le long de ce qui deviendra « la Ligne Acadienne ».

          Déclaré « bien national  » au lendemain de la Révolution, le prieuré sera racheté, sauvé de la ruine et profondément remanié par Sœur  Jeanne-Élisabeth Bichier des âges, religieuse poitevine, afin d’y installer en 1819 la congrégation des Filles de la Croix.

     Une congrégation qui, grâce à sa volonté et celle de son co-fondateur, André-Hubert Fournet – Curé de St Pierre de Maillé- , comptera jusqu’à 286 établissements scolaires partout en France au début du XXe siècle; et compte  aujourd’hui encore plus de 400 religieuses réparties dans 8 pays à travers le monde (Italie, Thaïlande, Cote d’Ivoire, …).

        Jeanne-Elisabeth Bichier des âges et André-Hubert Fournet seront élevés au rang de saints de l’église catholique en reconnaissance de leur œuvre par Pie XI et Pie XII ; leurs reliquaires sont présents de part et d’autre de l’autel, au sein de la chapelle conventuelle.

         à voir: Les vestiges fontevristes du XIIe siècle et la congrégation des filles de la Croix. La Pierre aux Fadets (- 6 000 ans avant JC), l’église St Hilaire de Cenan et les étangs du XIIe siècle, la ligne acadienne (XVIIIe siècle),  le Bélier hydraulique, le Moulin, les sources, Fontaines et lavoirs.

Liste des associations présentes sur la commune

A.P.E

Par sa participation active à l’organisation et au développement de l’école publique de La Puye, l’association des parents d’élèves est aujourd’hui l’un des acteurs essentiel de la vie associative locale. Finançant pour partie la classe découverte, diverses opérations extra scolaires  (soirée de Noël, chasse aux œufs, carnaval …) et interventions  dans le cadre des activités périscolaires, l’A.P.E organise chaque année nombre de manifestations, loto, soirée moules-frites…

G.A.P

Créé en 1982 le GAP est très présent dans la vie locale et propose un choix d’activités sans cesse renouvelées ( chorale, sorties pédestres, foire-troc, conférences sur la ruralité, soirées cabaret, spectacles vivants, brocante, fête de la musique, foyer des jeunes …)

Copains de soleil

Née de la volonté de quelques parents d’élèves de l’école privée de La Puye (aujourd’hui disparue), l’association réunie ses membres autour de la promotion de son spectacle annuel (voir calendrier).

Moto cross

Depuis sa création l’association est membre de l’UFOLEP Limousin / Poitou-Charentes et organise chaque année courant Juin diverses épreuves du calendrier régional sur le circuit des Terres Fortes à la Puye.

Les ainés

Essentielle au sein de la commune  grace à une pyramide des âges qui assure à l’association la première place en terme d’adhérents; le club des ainés organise chaque année de nombreuses animations, manifestations et sorties dont le programme est disponible auprès de la mairie.

Les gens de Cenan

Avec pour seule ambition de favoriser le maintien des relations  entre les habitants de l’ancien bourg de Cenan et ceux des environs, l’association organise tous les deux ans, la « Fête de Cenan »: brocante, spectacle de rue, dîner champêtre et soirée dansante.