Beaumont-St Cyr

L’évènement du Mois
Née du rapprochement des communes de St Cyr et Beaumont le 1er janvier 2017, Beaumont-St Cyr dont l’originalité semble plutôt tenir à la nature projet proposé que du choix d’un nouveau toponyme, pourrait bien apparaître comme l’une des belles surprises au sein de la toute jeune agglomération urbaine de grand Poitiers.

Mariage de « la carpe et du lapin » pour les uns, mettant en évidence les antagonismes liés au développement touristique et /ou industriel (la commune accueille en effet entre autres industriels, le numéro 1 français de la papeterie d’emballage) ; Beaumont – St Cyr s’étend aujourd’hui sur 3 647 hectares et comptait au dernier recensement un peu plus de 3 000 habitants.

Principal plan d’eau du département avec ses 85 hectares de carrières immergées, au cœur d’un parc dédié à la détente, aux loisirs et à la préservation des espèces (..) le Parc de St Cyr, son lac et sa réserve ornithologique crée par la LPO de la Vienne (Ligue de Protection des Oiseaux) s’étendent sur une superficie totale de plus 300 hectares ; principalement composés de prairies, bois, îlots et zones inondées. Un site unique, familial et accueillant, aux portes du Futuroscope ; avec ses plages, chemins de randonnées, observatoires des oiseaux migrateurs, camping, école de voile, golf 27 trous et restauration ouverts tout au long de l’année.

Ouvrant sur un cadre de vie exceptionnel et disposant d’un réseau de services de proximité, commerces, écoles, bibliothèque, espace petite enfance, stade, gymnase assez bien fournit (…). Théâtre de la célèbre bataille dite de Poitiers, laquelle en 732 aurait vu s’enfuir les hordes sarrasines face aux armées de Charles Martel, et aujourd’hui traversée par les principaux axes de communication du département qui entre Poitiers et Châtellerault drainent à eux seuls plus de 70% de l’économie de la Vienne. La commune pourrait bien être en passe de gagner une nouvelle bataille devenue aujourd’hui pour l’essentiel économique et porteuse en terme de développement ces prochaines années.

A découvrir à partir des sentiers de randonnées:

  • La chapelle funéraire de la Madeleine (château de Beaudiment) et ses décors, crypte et gisants du XVe siècle.
  • La Tour de Beaumont, ancienne forteresse du 12ème siècle.
  • La Tour carrée à mâchicoulis de l’ancien château du Rouhet ( inscrite aux monuments historiques)
  • La Tour de Traversay (XIVème siècle)
  • L’église romane Sainte-Julitte du XIIIe siècle
  • Le Pinail, réserve naturelle nationale de la faune et de la flore, parsemée de mares, vestiges de l’extraction de pierre meulière.