Chauvigny (86300)

 Programme: Les couleurs de la Vie(nne) 2018  

 
Exceptionnel ne serait-ce que par la qualité de son patrimoine historique, le pays chauvinois réunit quelques-uns des plus beaux sites touristiques du département de la Vienne.

Un patrimoine  dont la cité médiévale, véritable musée à ciel ouvert, ou l’ancien bourg de Saint-Pierre les églises avec ses fresques antérieures à l’an mil, passent pour être (au même titre que les vestiges fontevristes du « presque millénaire » bourg de la Puye), quelques-uns des plus beaux fleurons.

Etape incontournable sur le tracé de l’ancienne voie romaine qui, de Poitiers à  St Savin permettait autrefois aux pèlerins, commerçants et autres voyageurs (…); aujourd’hui encore aux touristes de relier le cœur des  deux seules villes du département à avoir sur leur territoire des monuments  classés au patrimoine mondial par l’UNESCO . L’éperon rocheux de la cité chauvinoise avec ses 350m de long et 45m de haut  fait figure de site unique en Europe.

Un éperon rocheux qui aura été du XIème au XVIIIème siècle le siège d’un important centre  militaire, administratif et religieux. En témoignent ses 5 châteaux, 4 églises (dont la magnifique collégiale St Pierre et ses chapiteaux sculptés) ou ses deux kilomètres de remparts surplombant la ville basse.

Aujourd’hui classée « ville d’art » au même titre que ses proches voisines Poitiers, Montmorillon ou Nouaillé-Maupertuis; sauvée une première fois du déclin au lendemain de la révolution française – celle-ci ayant bien faillit sonner le glas de la cité médiévale en autorisant les habitants installés sur les terres marécageuses de la ville basse, entre Vienne et Talbat, à venir piller les pierres de ses monuments emblématiques- (…). la ville connaitra un essor important au XIX e siècle grace au développement du chemin de fer, à l’industrie de la porcelaine et  à l’extraction de la pierre dite « de Chauvigny ».

Une pierre dure et résistante aux intempéris que l’on retrouve dans la construction de nombreux édifices à travers le monde. En Australie, aux Etats-Unis ou en France avec les colonnes du Trocadéro ou la cathédrale de Nevers (…). Une pierre qui  de la rue Faideau aux derniers vestiges du pont médiéval, résonne encore du pas des chevaux du Prince Noir, de Jean le Bon, de Du Guesclin, Jean du Berry ou de l’amiral Coligny.

Notons enfin pour ce qu’ils ont de remarquables, les efforts consentis depuis bientôt 30 ans par la population et les équipes municipales successives pour valoriser le patrimoine de la ville.

Une ville qui, bien au delà de sa seule cité médiévale, avec son spectacle des aigles, ses musées, son vélo-rail ou la mise en lumière de son petit patrimoine  montre à voir de nombreux sites dont la maison dite des templiers du XIVème siècle ou celle du roi Jean (hôtellerie où aurait dormit Louis XIV en 1651), aux milliers de touristes la visitant chaque années.

Les associations de Chauvigny

Chauvigny Cinéma: Association à vocation culturelle composée de bénévoles et forte de 500 adhérents.

Compagnie ALL ZAT JAZZ: Dispense des cours de danse modern jazz.

ESCALL: Aumônerie composée d’une vingtaine de jeunes, animée par six étudiants et supervisée par deux adultes et le prêtre de la Communauté local, l’ESCALL, a pour but de permettre à des jeunes de se retrouver dans un lieu privilégié de confiance, de partager et de respecter

Les Fines Lames Chauvinoises: Permet à ses membres  la pratique de l’escrime, de former leur encadrement, leurs arbitres et généralement de favoriser par tous les moyens la pratique de l’escrime et l’épanouissement des escrimeurs dans le respect des règlements des Fédérations Internationale et Française d’Escrime (FIE) et (FFE).

L’Écho des Choucas: L’Association Écho des Choucas anime et gère la fréquence de Radio Écho des Choucas, R.E.C.

La Cour des Artisans: Cette association installée dans la cité médiévale souhaite valoriser l’artisanat d’art et participer à l’animation touristique et culturelle du pays chauvinois.

La Guilde d’Harcourt: La Guilde d’Harcourt, regroupe des passionnés du Moyen-Âge et organise une fête médiévale avec reconstitution d’un campement des XIVe et XVe siècle ainsi que des combats, qui se déroule traditionnellement l’avant dernier week-end d’août à Chauvigny.

Le loup qui zozote / Théâtre la grange aux loups: Le loup qui zozote est une association Loi 1901 qui, en mai 2015, a célébré son douzième anniversaire.

Le Train de l’Espoir: LE TRAIN DE L’ESPOIR est une association loi 1901, créée en novembre 2007 à l’initiative de Valérie DELAIDE, maman de Charlotte atteinte d’une maladie rare et qui mène un combat pour l’intégration de sa fille et pour permettre un autre regard sur la vie de ces enfants

Les Ailes chauvinoises: L’association colombophile a pour vocation d’élever et d’assurer la protection des pigeons voyageurs. Elle participe à différents concours en France comme à l’étranger et propose des lâchers de pigeons lors d’animations festives. (mariage, commémoration). Vous aimez la compétition et la performance? vous voulez vivre des moments exaltants? ATTENDEZ LE RETOUR DE VOS PIGEONS VOYAGEURS! Ce sont des athlètes capables d’exploits prodigieux.

Société de Recherches Archéologiques du pays Chauvinois: La Société de Recherches Archéologiques gère par convention avec la Ville le musée municipal (musée contrôlé par la direction des Musées de France) et l’Espace d’Archéologie Industrielle du Donjon de Gouzon

USC Badminton: L’USC Badminton vous accueille au gymnase Jean Lathus aux horaires d »entrainement.

USC natation: l’association propose à tout public une initiation aux activités de la natation (la condition minimum est de savoir nager), un perfectionnement, une préparation à la compétition ou de la natation loisir, sur différents créneaux à la piscine de Chauvigny (se rapprocher du club)