Sèvres-Anxaumont

 Sortir des ornières de l’histoire
 
 

            Née du rapprochement des anciens bourgs de Sèvres et Anxaumont; lesquels ne comptait guère plus de 300 habitants à eux deux au XIXe siècle. La commune s’étend sur 1549 hectares et a vu sa population tripler ces 50 dernières années pour se stabiliser en 2017 aux environs de 2 150 habitants.

            Quelques traces d’activité humaine ayant été relevées non loin du lieu-dit « le chiron des 3 fusées » (gravats  et autres débris de tuiles accréditant la thèse de l’existence d’une ancienne villa gallo-romaine), notons que bien que ne pouvant que difficilement  prétendre au titre de site archéologique majeur, la commune dispose néanmoins de divers de édifices, dont deux classés au titre de monuments historiques.

            Des monuments qui en y regardant dans le détail, là même où dit-on se cache parfois le diable, pourraient réserver quelques belles surprises aux marcheurs et autres amateurs de curiosités.

            A commencer par le manoir de la Poupetterie. Un ancien établissement religieux cité pour la première fois au Xe siècle et profondément remanié au XVIIe siècle. Manoir fortifié au XVe siècle par des crénaux pour se protéger entre autres brigands qui sévissaient alors dans la région, du chef des écorcheurs, par ailleurs seigneur de Montmorillon, (…) Etienne de Vignolles dit « La Hire *» ancien compagnon d’arme de Jeanne d’Arc.

 

A voir :

    • La Métairie des bordes: – Un ancien Fief mentionné dés le XIIe siècle dans le cartulaire de St cyprien regroupant les lieux-dits de « la Tourette, les Grandes et Petites Bordes, la Cunaye ». Tirant probablement ses origines de bien avant l’an mil, et dépendant du chapitre des moines de sainte Radegonde, la métairie des bordes presque entièrement reconstruite au XIXe siècle aura abrité durant près d’un siècle et jusqu’à la fin de la première moitié du XIXe, l’un des plus importants élevages de vers à soie du Poitou.
    • Le château de Moulin : Profondément remanié au fil des siècles, le château actuel construit vers 1435 avec les pierres de l’ancien édifice est aujourd’hui le siège de l’institut médico-éducative (IME) de moulin. Situé dans le centre bourg, à l’emplacement d’un ancien château féodal du Moyen Age détruit en 1356 par les troupes du Prince Noir (forteresse dont on peut voir encore la trace des douves dans le bois se trouvant face du château actuel).
    • L’église St Nicolas: Sa façade rectiligne défigurée par un abri sans charme; inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques pour ses modillons sculptés.
    •  
    • L’ancien cimetière; Ses deux tombes romanes sur chevalet datant du XIIIe siècle classées « Monuments historiques », situées à proximité d’une croix hosannière du XIVe.
    • * Pour sa bravoure  au coté de Jeanne d’Arc, La Hire passera à la postérité en devenant le valet de cœur de nos jeux de cartes.