St Georges les baillargeaux

 L’évènement du mois
Posée sur un vaste plateau courant le long de l’ancienne voie romaine qui emmenait au moyen age et parfois encore aujourd’hui les pèlerins de Tours vers St Jacques de Compostelle .

Surplombant, de la rive droite du clain aux plaines du neuvillois, quelques-uns des plus grands axes de communication du département de la Vienne. St Georges les Baillargeaux apparaît comme un territoire de 3 390 hectares assez bien préservée ; du fait notamment du classement de la forêt domaniale de Moulière (laquelle couvre aujourd’hui encore près d’un 1/3 de son territoire), en Zone d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF). 

Bien que n’ayant conservé du néolithique et des diverses périodes de son existence, que quelques rares vestiges ou traces de son passé ; lesquels apparaissent d’ailleurs assez peu mis en valeur (…) ou bien qu’ayant vu ses paysages profondément remaniés suite à l’épidémie de phylloxéra qui détruisit à la fin du XIXe siècle l’essentiel de son vignoble. La commune mérite néanmoins le détour, ne serait-ce que pour admirer le panorama proposé depuis le château de Vayres sur la vallée du Clain et le parc du Futuroscope ou pour ses nombreux sentiers balisés offrant la possibilité de découvrir un savoureux mélange d’ histoire et de légendes.

Des légendes au rang desquelles citons celles du cheval Mallet, des chandelles du puits de Vaucrocq, … de la fosse à Favras, de la Maldansée ou de la tombe à l’enfant. Un monument élevé dans la forêt de Moulière suite à l’assassinat dit-on d’un jeune berger par un châtelain des environs.

Tirant l’originalité de son nom d’un martyr connu pour avoir vaincu un dragon et d’une orge (baillarge) importée par Charlemagne; St Georges les baillargeaux qui comptait en 2016 un peu plus de 4000 habitants pourrait bien une dernière fois avoir été rattrapé par la légende (…) celle du Tour de France et de Michel Grain, quintuple participant à la grande boucle (Voir l’interview accordée à « sortir des ornières de l’histoire » en 2016).

Avoir : Le château de vayres, bâtisse incontournable du XVIème et XVIIème siècle ayant accueillis Anne d’Autriche, Louis XIV et le cardinal Mazarin. Les dolmens de la Pierre-Levée d’Aillé et de La roche-aux-oies, ainsi qu’une sépulture princière datant du Premier Age du Fer dont les parures sont exposées au musée Sainte-Croix de Poitiers.